Association pour la protection de l'environnement du lac des Trois Montagnes | Insectes piqueurs
15858
page-template-default,page,page-id-15858,page-child,parent-pageid-15855,ajax_fade,page_not_loaded,,qode-child-theme-ver-1.0.0,qode-theme-ver-12.1,qode-theme-bridge,wpb-js-composer js-comp-ver-5.4.2,vc_responsive
 

Insectes piqueurs

Présentation par la firme GDG Environnement du traitement des insectes piqueurs

Municipalité de La Conception
le 30 avril 2011

Présentation des divers aspects de l’arrosage :

Il s’agit d’un contrôle de la nuisance par moyen biologique et non d’une extermination chimique.
Efficacité escompté à 80%.
Intervention 90% terrestre à l’aide de pulvérisateurs.
Pulvérisation dans les étangs et marres.
10% en hélicoptère ou avion pour les zones de débordement de rivière trop marécageux.
Intervention au stade larvaire seulement.
Quelques arrosages requis à certains endroits.
Produit utilisé est le BTI utilisé au Québec depuis 1980.
Produit approuvé et contrôlé par Santé Canada, Min. de l’env., OMS, etc.
Produit dégradable en quelques heures.
S’attaque aux larves de moustiques (maringouins) et mouches noires de par leur code génétique spécifique. N’affecte même pas leurs cousins non piqueurs.
N’affecte pas les Brulôts et aucun impact sur les autres insectes.
Les mouches noires voyages jusqu’à 6 km et les maringouins jusqu’è 1 km.
L’arrosage doit donc être fait jusqu’è 5 km autour de la municipalité.

Divers arguments favorables sont soulevés tels :

  • Diminution de la quantité de DEET (produit chimique dangereux) utilisé par les résidents (OFF, Citronelle, serpentins, etc).
  • Soulagement des allergies causées par les produits chimiques.

Diverses préoccupations sont soulevées :

Qu’advient-il des animaux qui se nourrissent de ces insectes?

  • Les animaux qui mangent les larves en ont plus puisqu’elles meurent sur place plutôt que de s’envoler;
  • Les oiseaux sont diurnes alors que les maringouins et mouches noires sont principalement nocturnes. Les oiseaux mangent aussi plusieurs autre insectes et fruits.
  • Les chauves-souris mangent généralement de plus grosses proies comme les mannes.

Inquiétude de l’impact potentiel sur l’eau des lacs (eau potable)?

  • Le produit n’est pas pulvérisé dans les lacs et il est rapidement dégradable donc sans effet s’il atteint éventuellement un lac.
  • Utilisé depuis plus de 30 ans et prouvé sans danger pour les plantes, les animaux et les humains. L’OMS recommande d’ailleurs l’arrosage au BTI de l’eau potable dans certains pays à risque pour éviter la contagion de maladies.
  • Les résidents des municipalités environnantes qui ont l’arrosage n’ont pas d’impact.
  • Les résidents du lac Vézeau à La Conception sont déjà inclus puisqu’ils font partie du débordement de Mont-Tremblant depuis 10 ans. Aucun impact.